Aux âmes lentes a été écrit en légende du travail photographique de Viviane Joakim à l’hôpital psychiatrique de Smila en Ukraine. Les photos et le texte ont été publiés en 2006 chez Michel Husson, Bruxelles sous le titre Doucha Balit. Traduction en anglais de Robert Furlong : To slow souls

Etre parmi vous, ce peuple, marcher au milieu de vous, ces voyageurs défaits, longer à distance vos visages, regarder, être regardé, être pénétré par vos regards fixes, ahuris et furtifs, être saisi dans la stridence lumineuse, l’inaudible rumeur,

qui êtes-vous mais qui êtes-vous ? Lire la suite